• Les préparatifs de départ

      

    Les passeports

     

    En cours de validité et valide au moins 6 mois après la date d'arrivée !

    Toujours être muni des preuves de tickets retour portant la date de sortie du territoire !

     

     

     Le Visa

    Pour 30 jours, on peut les obtenir à l'arrivée, dans certains aéroports Indonésiens puis prolonger dans certaines villes. Moi, je préfère tout faire avant de partir, c'est moins galère quand on arrive fatigués, perdus et qu'on a qu'une hâte, se déplier quelque part, après deux jours de voyage où qu'on est tout esquichés dans les avions !

     

    A Marseille - Consulat Général de la République d'Indonésie - 25 Boulevard Carmagnole - 13008 - (Sur la grande Avenue qui descend au David) - Tél. 04.91.23.01.63 - De 9h30 à 12h30 tous les jours sauf week-end. C'est un bel endroit où on se sent déjà en Indonésie !

     

    Un mois avant le départ, vous munir de : 2 photos d'identité, l'attestation du voyagiste pour les billets, un justificatif de domicile, vos passeports et un petit chèque de 40€ pour 60 jours ! C'est pas gratuit pour les Français ! Normalement, trois jours après vous avez vos Visas. N'oubliez pas d'imprimer et de remplir le formulaire qui doit accompagner tout ça et qu'on trouve sur le site du consulat.

       

    Les guides

    pour les plans de villes et la construction de son itinéraire

                                    

     

    Je dis pas merci au Lonely Planet  ! D'habitude je préfère le Routard mais pour Sumatra et Java, y'en a pas... Et force est de constater, en blaguant avec les globe-trotteurs, que ce guide est obsolète et que les adresses données sont loin d'être des références... A 30€ le bouquin, la franche vérité, mieux vaut s'abstenir et donner les sous aux écoles Indonésiennes qui en ont plus besoin que les gens du Lonely ! Par contre, pour Bali et Lombok, le Routard est excellent et fiable !

    Pour l'itinéraire, je feuillette bien entendu ces guides mais je fais surtout appel aux voyageurs eux-mêmes qui se font un plaisir de répondre à toutes nos questions sur Voyages Forum (mais y'en a beaucoup d'autres) ou sur les blogs et ils sont nombreux sur l'Indonésie ! J'aime également beaucoup avoir l'avis des locaux et pour ce faire j'utilise le formidable outil qu'est Facebook. Discuter avec eux avant le départ... c'est déjà être un peu parti et quand on arrive sur place, on peut en plus les rencontrer ce qui est toujours fort sympathique.

    Et si, au bout de plusieurs voyages, on commence à bien connaître certains coins, que les guides ne nous servent plus à rien et qu'avec une simple carte on veut explorer les coins plus secrets... moi, j'utilise ce site : http://www.satelliteview.co/ . On entre le nom du coin qui semble sympa et on regarde les images satellites afin de savoir si ça vaut le coup de scooter par là ! 

     

    Les transports

    En FranceSouvent pour des questions de budget... nos avions ne décollent pas toujours de l'endroit où l'on vit ! Toutes les régions ont des transports en bus, formidables ! En Provence, on a les lignes Express Régionales qui fonctionnent très bien, à un prix convenable et en plus on peut réserver en ligne !

    En INDO - Pour ce qui est des transports terrestres, se déplacer d'un point A à un point B en Indo est toujours très facile en transport public mais... très long ! L'île est petite, les routes pas toujours très bonnes et les bémos (les petits bus) ne partent que lorsqu'ils sont plein ! Mais c'est pas cher et on est de suite dans l'ambiance du pays et avec les locaux ! Les voitures avec chauffeur ne manquent pas non plus, tout le monde est taximan ! Surtout bien négocier ses trajets, se renseigner avant de conclure quoi que ce soit. Autre formule, les transports Perama, il faut au moins être deux passagers. Je fais souvent appel à eux quand je ne veux pas trop perdre de temps. 

      

    L'hébergement

    Réservation de la première et dernière nuit en hôtels via booking.com en ciblant les promos, j'ai jamais eu de souçaï avec eux. Pour la suite du voyage, toujours prendre la direction des quartiers backpackers cités dans les guides et faire du frotte-par terre afin de trouver la guest qui convient le mieux à ses attentes et ça permet aussi, selon la fréquentation du coin et le nombre de nuits décidé dans l'endroit en question... de négocier les prix. En Indo, on peut discuter et s'arranger...

     

      

    Le Budget

     

    Chacun fait comme i'veut, moi, je me préfère les choses bien d'équerre. Je calcule tout, du paquet de cigarettes aux repas en passant par la chambre sans oublier le montant des visites et les taxes d'aéroports à chaque fois qu'on en quitte un ! Je vous dis pas que c'est parfait mais au moins, on part avec un budget qu'on n'a pas le droit de dépasser ! Et si par malheur, le porte-monnaie fait l'embouligue, on passe au riz et à l'eau, jusqu'à ce que la balance excédentaire soit rétablie ! Nous, la dette personnelle on se la gère contrairement à la dette publique ! Un site bien utile pour convertir la monnaie, c'est COINMILL

     

    L'Argent - Carte bleue Globe trotteur

    Contrat Jazz International Niveau II

     

     

    Comme y'en a marre de perdre de l'argent tout au long du périple, commissions de notre banque, commissions des banques là-bas et pertes avec les nombreux changes... moi, j'ai opté pour cette formule à La Société Générale, aucun frais sur les paiements ou retraits d'argent à l'étranger. C'est toujours ça de gagner ! Je pars avec un peu d'euros que je change en arrivant (le moins possible à l'aéroport !!!) et puis j'utilise ma Carte Jazz pour les retraits en essayant de pas trop en faire non plus pour réduire les taxes Indonésiennes. 

      

    Vaccins & Médocs

     

    Sur Bali et Lombok, on croise beaucoup de vadrouilleurs qui partent sans rrrrien... Comme je dis toujours chacun fait comme i'veut... moi, avec un minotje me préfère la sécurité même si on raffole pas des piqûres !

    On se met à jour de la Typhoïde, l'Hépatite A & B (remboursées par la sécu). Pour le Palud, c'est vrai que Juillet Août c'est la saison sèche sur Bali & Lombok... mais ça pleut grave sur Sumatra, Sulawesi et Java... Donc, si mon itinéraire s'aventure vers le Nord et que j'ai un minot  qui attire les moustiques comme la lavande les guêpes... et qu'i'me fait des boufigues d'un autre monde... je préfère prévenir plutôt que guérir ! Nous, on est abonnés à deux médocs qu'on prend tous les jours pendant tout le séjour + un mois après le retour et la franche vérité, on n'a aucun effet secondaire  'Faut juste faire attention à pas trop s'exposer au soleil.

    Pour le minot - Tolexine Gé 50/ Pour moi - Granudoxy Gé 100mg

    (remboursés par la sécu si vous allez voir un dermato !)

      

    Et en cas de gros pépins... toujours l'antibiotique à large spectre, on sait jamais ! Pour le reste de la trousse à pharmacie, chacun fait un peu comme il veut avec son corps et ses petites problèmes, en général connus.

     

     Bons préparatifs à tous !

    Mistouline