• 9 Août 2018 - En route pour Lovina

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    Aujourd'hui on quitte notre petit nid douillet où on était seul au monde... Après notre escapade d'hier, on est un peu fourbu... alors le petit déjeuner se fait à deux de tension et le packetage à pas plus rapide ! yes

    On dit au revoir à notre gentille petite vieille dame qui ne parle pas un mot d'Anglais, avec qui nous avons très peu communiqué et on prend la route pour 40 petits kilomètres en longeant la côte. Aujourd'hui, il fait un temps superbe, les nuages sont loin sur la montagne, on devrait avoir chaud et ça, c'est trop bon !

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

     

    Au bout d'une heure de tape tafanari, une pancarte m'interpelle. Je ne l'avais pas vue il y a deux ans...

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    C'est la maison d'un artiste, un genre Dali de Bali que je me dis en arrêtant le scoot sur le bord de la route. Comme c'est un coin panoramique, j'y laisse Marc, pas du tout attiré par ce genre d’œuvres...

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    Il est à l'ombre, devant la mer, avec deux routiers qui déjeunent, et moi, j'ai hâte de découvrir ce nouveau lieu.

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

     

    Et je ne regrette en rien mon arrêt ! La maison est en elle-même superbe et l'artiste est génial ! J'ai beau appelé mais personne ne semble habiter les lieux... C'est pas ça qui m'arrête et j'entre quand même. Si jamais vous passez par là, arrêtez-vous ! C'est vraiment très beau !

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    L'artiste vit dans un monde comme je les aime... où tous les détails interpellent où rien n'est oublié où tout est en valeur. Il n'y a pas un endroit où le regard ne s'émerveille. Marc aurait du venir, y'a des fois, il est têtu comme un âne Corse ! yes

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    C'est parfois un peu kitch mais je me laisse facilement emporter par ce regard d'enfant sur le monde. Je l'ai si souvent moi-même...

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

     

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    Le jardin exploré, je tente l'intérieur... et toujours personne ! L'artiste doit être en sommeil quelque part... que je me dis, en ôtant mes chaussures et en pénétrant dans son atelier et même ses appartements !

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    Mais toujours personne... N'importe qui peut entrer dans cet endroit et se servir ! Je quitte donc les lieux sans avoir complimenté l'artiste. Je ne sais pas qui il est mais il a une sacrée confiance en l'Humain pour laisser ainsi sa maison ouverte à qui veut ! 

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    Quand je retrouve Marc, il est toujours sous son auvent... un peu consterné...

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    Les deux routiers ont terminé leur déjeuner et ont tout jeté à la mer ! Il y a des poubelles partout mais... non ! 

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    Mais qu'est-il arrivé à mes Balinais !!!??? En deux ans, je constate le changement... Le comportement de tous est déprimant. Ils ne respectent plus la Nature autour d'eux... Les Dieux et les Déesses doivent être consternés par ce spectacle... tout comme nous le sommes, jour après jour. En scooter ou à pied, on voit beaucoup plus de choses qu'en voiture. Il n'y a presque plus de bords de route ou de rivières, propres... Ce lieu qui est magnifique va devenir une poubelle à ciel ouvert... Je ne reconnais plus mon île... et ça me peine d'une force que c'est rrrrien de le dire. On reprend la route, un peu dépité...

    Quand on arrive à Singaraja, la traversée de cette grosse mémère n'est pas galette ! Il y a de plus en plus de circulation et elle n'est pas touristique... elle est Indonésienne. On dirait que les touristes ont fui les bords de mer depuis le dernier tremblement de terre. Nous devons pourtant nous y arrêter, j'ai des problèmes avec ma carte SIM achetée à Ubud. Elle a cessé de fonctionner hier soir alors que j'ai acheté 6 Gigas supplémentaires pour pouvoir écrire mes bafouilles.

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    Pas galette de trouver aussi une boutique Telkomsel, elles ne courent pas les rues ! Quand on en trouve enfin une, le monsieur m'explique que j'ai effectivement acheté 6 gigas mais que ce sont des gigas locaux ! Qu'es aco que ça !? En fait, mes gigas n'étaient valables que dans la région d'Ubud... Ne me demandez pas pourquoi ils fonctionnaient sur Amed et à  Tejakula jusqu'à hier soir... c'est une énigme Indonésienne... Il me faut donc acheter de nouveaux Gigas mais ceux-là, sont valables dans toutes l’Indonésie ! Ah ! 'Fallait-il encore le savoir ! Qué misère !

    Ma nouvelle carte achetée on quitte les lieux fissa. La circulation est terrible et on est trop heureux d'arriver enfin au Bayu Mantra Bungalows, bien loin de la ville et pas vraiment à Lovina. On a réservé hier soir sur booking pour 12€ la nuit avec petit déjeuner. C'est en total bord de mer... on sait que ce n'est pas très prudent mais il fait si mauvais sur les hauteurs qu'on a décidé d'oublier nos craintes de Tsunami.

    On se gare, on se déplie un peu les gambettes accueillis par l'hôtelier qui nous attend. Je m'avance à la réception pour remplir les papiers de check-in quand... la Terre se remet à trembler.

    Le même silence nous tombe dessus comme la première fois. Ce terrible silence soudain et lourd qui plombe le temps et l'arrête instantanément. On sort sans précipitation et on se fige, comme le temps. Cette fois-ci, la secousse ne dure que quelques secondes mais c'est bien assez pour raviver toutes les peurs que nous avions plus ou moins réussi à maîtriser...

    Quand on prend possession de la chambre, la première chose qu'on regarde est la toiture. Elle est en bambou surplombée de tuiles... c'est pas bon du tout. Il y a un ventilo et une climatisation. On arrête de suite le ventilateur au plafond. S'il tombe, il peut nous tuer...

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    On calcule tout. Si ça recommence dans la nuit, le jardin est suffisamment grand pour tous nous accueillir... et d'un coup de scooter la montagne n'est pas loin.

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    On dépose nos affaires sans vraiment s'installer... La salle de bains est sympathique mais un mur de béton la clôture... pas top non plus si ça recommence... Mon Dieu que tous ces constats sont pénibles...

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    En plus, je reçois des nouvelles de Lombok et des Gilis toutes les deux minutes sur mon téléphone. Pas d'alerte tsunami cette fois-ci mais encore des morts qui rallongent la dernière liste...

    Autant vous dire qu'on est un peu déboussolé... On s'allonge sur le lit de notre nouvel oustau et on parle même d'un retour anticipé sur la France. Le voyage oui, mais pas dans l'inquiétude permanente que tout nous tombe sur la tête, ça épuise physiquement et moralement. Quand à ceux, qui ne comprennent pas que certains touristes puissent vouloir rentrer chez eux, le voyant comme une désertion, une fuite, alors que les locaux ont tout perdu... je leur répondrais qu'ils n'ont qu'à venir ici, vivre les choses qu'on vit avant de juger qui que ce soit ! Les locaux ont tout perdu, certains êtres chers parfois mais ils sont Indonésiens, ils sont chez eux. Nous ne sommes qu'en visite ici, en voyage ici, nos attaches à nous, sont dans nos foyers. Certains commentaires ici ou sur ma page Facebook me gonflent tout particulièrement en ces moments difficiles...

    Un peu remis de nos émotions et un peu reposé, on décide d'aller sur Lovina, voir le coucher de soleil et se détendre un peu.

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

     

    Là aussi, que de changements en deux ans ! De nouveaux hôtels ont poussé comme des champignons...

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    Les pêcheurs sont de plus en plus acculés là où ils peuvent encore rester. Les visages sont tristes et inquiets... A cause de leur avenir ou bien à cause de cette Terre qui gronde et qui est en colère... ?

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    On marche ainsi jusqu'au bout du jour, main dans la main et silencieux... On réfléchit chacun de notre côté à la suite à donner... à ce voyage, vraiment pas comme les autres...

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    Demain est un autre jour...

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

    9 Août 2018 - En route pour Lovina

     

     

    « 8 Août 2018 - Mont Batur10 Août 2018 - La Cascade de Sekumpul »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    7
    nessie desiles
    Lundi 13 Août à 16:26

    Hello les courageux :)

    tu nous fais tjs de sublimes photos et j'avoue que voir Bali avec tes yeux (photos et récits), ça change la donne bien que tout ça se dégrade malheureusement comme bcp de pays d année en année Et oui quelle tristesse !  c incomprehensible que les choses aillent en s'empirant au lieu du contraire. Est ce qu' un jour tous ces pays prendront conscience de leur négligence et que la planête ne fera pas long feu si ça continue comme ça.

    Oh que je vous comprends de penser à avancer votre retour. Vous allez être exténués avec le contrecoup de tous ces moments de fatigues bien qu heureusement vous passiez quelques bons moments à voir de très jolis paysages.

    Allez je file lire la suite bisous

    tu as du voir la vidéo qui tourne en boucle partout du plongeur de nusa penida

    https://www.youtube.com/watch?v=MR1Uf2lLYbg

    et la video ci dessous fait le buzz à Nusa Penida :(((

    https://www.goodplanet.info/video/2018/03/11/a-bali-plongee-ocean-de-dechets-plastiques/

     

    6
    Maguy
    Dimanche 12 Août à 07:42

    Pas mal du tout votre nouvelle guest ! 

    Oui, Ca secoue une fois encore, tu as raison, Isa,  il est temps de rentrer.

    Cette expo de sculptures et d'objets sont  surprenants, avec ces tableaux exotiques joliment disposés, dans cette belle entrée accueillante... Tu as bien fait de visiter. Merci pour ces belles images, Isa.  Reposez vous bien. A bientôt!

    5
    marie
    Dimanche 12 Août à 07:10
    Coucou, c'est vrai que des vacances dans l'angoisse et la peur ce n'est pas du tout top !!et malgré tout tu nous offres des lieux magnifiques comme cette maison incroyable... les petites filles ont un regard triste et cela ne devrait pas être ! Je vous embrasse et à bientôt bisous
    4
    Lydie T
    Dimanche 12 Août à 01:04
    J'ai vécu ça et constaté les changements. Je ne sais quoi dire bisous.
    3
    Alsaix
    Samedi 11 Août à 17:38
    Lovina qui est mon fief lorsque je vais à Bali et cela a effectivement changé : les gens ne voient presque plus de touristes depuis que Gunung Agung a fait des siennes en septembre dernier et ils n’ont donc plus à qui vendre leurs souvenirs : les warungs disparaissent ou font banqueroute comme ils disent. Je me régale au Warung Ayu le soir : y êtes-vous allés ? Et je loge au Rini Hotel qui a un temple familial très beau. A midi je me posais au Warung Koming à côté des échoppes de vendeuses de tissus. C’est vraiment pas cher et sympathique. Le marché le matin sur la route principale est bien achalandé. Au coucher de soleil on se régale de maïs grillé à côté de la statue du dauphin. Et de cacahouètes bouillies et de bakso ayam ou autre délicieux pour juste quelques centimes d’euro, il suffit de demander à un vendeur ambulant qui stagne le long des petites échoppes le long de la plage.
    Quant aux gens qui veulent rester aider ces pauvres victimes de tremblements de terre, ils sont peut-être comme moi, sans aucune attache ni famille en France donc ils font bien. De loin on peut faire des dons à certains organismes connus à Bali comme Solemen. Lorsque je retourne à Bali j’emporte toujours une valise pleine de médicaments, lunettes, vêtements, et appareils médicaux que je remets à mon amie médecin balinaise à SadaJiwa. Il y a tant de besoins, de tout. Ici nous avons tout. A Bali une personne handicapée ne reçoit absolument rien du gouvernement. Vous avez sans doute croisé ce gars en fauteuil atteint d’IMC. On peut lui offrir un repas ou un paquet de cigarettes. Il s’appelle Komang et vadrouille tout le temps là où sont les échoppes de souvenirs le long de la plage. Surtout renseignez-vous sur les vols retour. Vous avez pris un billet open ?
    2
    Samedi 11 Août à 17:10

    Je comprends tout à fait que vous puissiez envisager de rentrer en France !!! Des vacances oui mais pas la peur continuelle suite aux tristes événements qui se sont déroulés à Lombock.

    En attendant, profitez bien des paysages magnifiques et surtout profitez bien de vous.

    La confiance règne car tu as peu visiter de belles réalisations colorées sans personne pour te faire visiter.

    Bonne continuation, grosses bises à vous deux et à bientôt.

    1
    maryse
    Samedi 11 Août à 16:59

    Tu as découvert une très jolie maison, j'adore, dommage que l'artiste n'était pas présent. Quelle imagination ! merci de nous faire partager, les photos et couleurs sont superbes.

    Les deux jolies petites filles ont effectivement de la tristesse dans le regard ! Quelle angoisse au quotidien pour toute la population . Vous devez être fatigués !

    Bonne continuation ! votre nouvelle maison est bien jolie !! .

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :