• 8 Août - Jimbaran, pansements et préparation d'un rêve

     

    Couchée très tard... levée... pas trop tôt, je profite du wifi sensationnel de Lydie pour déjeuner royalement à la Balinaise et...

    8 Août - Jimbaran, pansements et préparation d'un rêve

     

    8 Août - Jimbaran, pansements et préparation d'un rêve

    8 Août - Jimbaran, pansements et préparation d'un rêve

     ... rattraper mon encore retard sur toutes les précédentes mauvaises connexions internet des dernières semaines.

    Quand Lydie se lève, j'ai terminé et je peux enfin profiter des joies de sa piscine. On se fait à nouveau les bazarettes, on re-soigne mes plaies, on se fait le manger dans cette cuisine ouverte que j'adore et on attend patiemment des nouvelles de la location de mon scooter.

    8 Août - Jimbaran, pansements et préparation d'un rêve

     

    8 Août - Jimbaran, pansements et préparation d'un rêve

    8 Août - Jimbaran, pansements et préparation d'un rêve

    Je reprends doucement du poil de la bête et des forces. Mais quand sonnent les 13h et qu'il n'y a toujours pas de nouvelle de mon nouveau Chouchou d'Amour... la Mistouline se remet en mode "Voyage".

    Pas possible d'attendre plus. Si le contact de Lydie ne donne pas signe de vie, il faut que je trouve impérativement un scooter toute seule pour impérativement partir demain. Je suis sur le point de réaliser le rêve de faire un Road Trip sur Bali, je vais pas le laisser partir en couillettis dès le départ ! 

    Me voilà donc partie dans ce quartier très calme de Jimbaran, sous un soleil de plomb mais vous me connaissez... quand j'ai quelque chose dans la tête, rien ni dégun peuvent m'assommer et m'en dissuader !

    Les gens sont supers gentils et me proposent de me châler d'un point à un autre. Très vite, on sait que je cherche un scooter pour une longue durée et ça, ça pas l'air d'enchanter mon entourage... Mais quand je vois, à deux rues de chez Lydie, le panneau "Guesthouse", je me dis que s'il y a des touristes, il y a des scooters à louer, surtout dans ce coin où cet engin est indispensable si on veut un chouïa voir la mer ! 31 32, je sonne à la porte et demande à voir le patron. Ma logique est imparable, il travaille avec des loueurs mais trois semaines, ça va être compliqué qu'il me dit. Je lui suggère de louer à un particulier qui pourrait se faire des sous, du beurre dans les épinards, lui vantant mes qualités de conductrice, toute pleine de bleus et de pansements sans même me démonter ! C'est à mourir de rire ! yes

    Il me dit qu'il pense à quelqu'un et l'appelle aussi sec. La personne est intéressée, à 50 000 roupies la journée. Comme c'est le prix normal, je ne cherche pas à marchander sur la durée... trop contente de pouvoir l'utiliser trois semaines non-stop. Le scooter doit arriver dans 30 minutes, je file à l'ATM le plus proche sortir du liquide. 

    Quand je reviens à la guest, le monsieur et son scooter m'attendent déjà. Chouchou d'Amour est aussi amoché que moi mais je me dis que si je rajoute un pet à quelque part, ça ne pourra pas se voir ! L'essentiel est ce qu'il a dans le ventre. Je pars donc l'essayer. Il est léger, c'est un Wario dont j'ai l'habitude, Honda solide, il est parfaitement fait pour que je sangle mon gros Pépère sur la selle, il ne consomme rien et celui-ci malgré son vilain aspect tient bon la route et monte vite en vitesse. Zou ! Je vais pas chipoter sur son look (on sera assorti), il est déjà 15h et il faut à présent que je m'occupe des sangles que je ne trouve pas.

    Je remplie le papier d'assurance que tout bon Balinais a dans sa poche, on s'échange nos numéros de téléphone, je ramène mon Balinais à sa maison et je file au magasin de bricolage à côté de chez Lydie. Là, c'est pas galette d'expliquer ce que je veux ! Heureusement un Français, dans le rayon colle (Voui, j'ai rétamé mes chaussures dans la cascade du Green Coral, elles ont la gueule ouvertes, 'faut que je les répare en plus de tout le reste !) m'aide un peu à me faire comprendre des vendeurs. Finalement on arrive à trouver un système de sangles style randonnée et je croise les doigts que ça le fasse.

    De retour chez Lydie, je peux enfin lâcher la pression. Je sais que je vais faire ce Road Trip dont je rêve depuis que j'ai mis les pieds sur cette île. On part se fêter ce rêve en presque devenir sur la plage de Jimbaran trop belle sous les lampions.

     

    8 Août - Jimbaran, pansements et préparation d'un rêve

    8 Août - Jimbaran, pansements et préparation d'un rêve

     

    Les pieds dans le sable on parle jusqu'à pas d'heure puis on se rentre tranquillou tranquillette sur mon nouveau Chouchou d'Amour qui tient nos deux poids et qui tiendra tout pareil, mes deux pépères et moi demain ! Je suis aux paradis dans ma tête et je n'ai pas encore pris la route ! 

    Le portail refermé derrière nous, je n'ai plus qu'une idée en tête, refaire gros pépère, voir si petit pépère y rentre toujours comme je l'avais testé chez moi et enfin, sangler ! En 40 petites minutes, tout est paré, un seul gros sac à sangler... On se prend un peu le chou avec Lydie pour monter le mécanisme, on est deux nanas, un peu fatiguées mais persévérantes ! Et on y arrive après une sérieuse réflexion calme et réfléchie. Quand je monte enfin sur mon nouveau Chouchou d'amour, non seulement le sac tient parfaitement mais en plus il me fait un super dossier pour mon dos toujours mal en point ! Elle est pas belle la vie !?

     

    8 Août - Jimbaran, pansements et préparation d'un rêve

      

    On bazarette encore un peu... Deux nanas qui se racontent des histoires de nanas, c'est pas facile à arrêter ! Surtout qu'en plus, on s'amuse à un jeu sur le téléphone qu'on vous raconte pas mais qui nous fait bien rigoler... Bref, en mode à présent "Vacances", je profite de ces derniers instants avec ma Lydie qui pendant ces deux jours m'a vraiment remise sur deux pieds bien solides ! Merci ma Belle, I love you !

    Pourtant j'ai bien du mal à m'endormir... je suis trop excitée à l'idée de manger la route sur mon deux roues... et je pense à mon Mistoulin... Ce rêve, on voulait le réaliser à deux quand il serait plus grand...

    Je vais le réaliser pour nous deux, mon fils, que j'aime.

     

    8 Août - Jimbaran, pansements et préparation d'un rêve

     

    « 7 Août - Jimbaran, repos, bazarette et pansements9 Août - Vroum Vroum, Direction Ubud »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    5
    Lydie T
    Jeudi 26 Janvier à 22:40
    Oui c'était bien chez moi et moi aussi je t'aime Isabelle, on a bien ri et j'en souris encore
    4
    Mercredi 10 Août 2016 à 13:52

    Bonne route Isa et sois prudente !!!

    Bonne continuation, bises à demain.

    3
    Mardi 9 Août 2016 à 22:09

    Effectivement cette endroit et génial avec toute cette verdure ,j'adore.

    belle ballade pour la suite cette  jolie excursions.

    Bisous.

     

    2
    Mardi 9 Août 2016 à 21:00

    en route alors :)

     

    1
    vanessa
    Mardi 9 Août 2016 à 17:45
    ton "gros sac il est bien petit" lol ... un tel endroit piscine cuisine dehors et tutti quanti comme je serais restée chez elle..... là ya pas photo avec des virées à la journée ...!!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :