• 5 Juillet 2018 – Au revoir Jogya, direction Wonosari

     

    Réveil un peu tardif pour une journée de transfert mais mon homme est plutôt  Zen et du genre pas pressé. D’habitude je ferme gros pépère la veille mais cette fois-ci, il est encore la bouche ouverte comme celui de mon homme. Après ces quelques jours à Jogya, nos affaires sont un peu éparpillées de partout et je dois bien l’avouer ça m’énerve un peu surtout que je n’ai qu’une envie, prendre la route. Je prends donc les choses en main. Je descends régler la chambre, 225 000 roupies la nuit, comme prévu et ils ne nous comptent pas les boissons que nous prenions régulièrement. Un oubli très certainement ou bien une gentillesse de Jilan qui n’est pas présent ce matin. Pendant que Marc installe Monsieur GPS sur le scooter, je boucle les sacs que je descends en les traînant jusqu’au parking. Quand j’ai la poudre d’escampette qui me prends, rien ne m’arrête. Tout est paré, il ne reste qu’à dire au revoir.

    5 Juillet 2018 – Au revoir Jogya, direction Wonosari

     

    5 Juillet 2018 – Au revoir Jogya, direction Wonosari

    Vroum vroum et me voilà à nouveau sur un de mes engins préférés. Celui-ci est du tonnerre de Dieu. Il démarre en silence et est nerveux tout comme moi. Quel bonheur d’apprendre à le connaître et de ne faire plus qu’un avec lui. Marc est en tête, c’est lui qui a Sygic (application téléphone formidable qui ne nécessite pas d’internet) et je le suis sans me poser de questions en me laissant aller, pour la première fois, à bien plus observer ce qui m’entoure.

    5 Juillet 2018 – Au revoir Jogya, direction Wonosari

    Comme prévu, sortir de cette grosse mémère qu’est Jogya nous prend une petite heure. La circulation est terrible mais Marc comprend très vite la façon de conduire des indonésiens et j’ai toute confiance. Après avoir franchi les dernières banlieues, nous attaquons la montagne et commençons à apercevoir le Volcan Merapi presque totalement découvert. Il est calme et domine toute la pleine. Comme le café de notre hôtel n’a pas été très efficace dans mon réveil du matin, on s’arrête boire un vrai et bon Kopi dans un petit restaurant panoramique où nous rencontrons une dame trop contente de parler Français avec nous. Elle a vécu 4 mois à Paris et veut nous parler du pays. Puis c’est autour d’un monsieur, ancien marin, qui nous parle de la coupe du monde et des ports dans lesquels il a débarqué en France. Marc n’en revient pas et commence à comprendre mon amour pour ce peuple si gentil et si communicatif. Ça me fait trop du plaisir de voir ses a priori tombés les uns après les autres, tout en douceur…

    5 Juillet 2018 – Au revoir Jogya, direction Wonosari

    Le kopi dégusté jusqu’à la dernière goutte, surtout pour moi car Marc n’adhère pas du tout au café qui flotte, je pense qu’il va opter pour le thé, nous reprenons la route, derrière beaucoup trop de camions à notre goût. Puis, les routes s’élargissent et nous pouvons non seulement les doubler mais surtout rouler vite, casques au vent… Oui ! Je mets le casque pour les longs trajets ! yes

    Arrivés à Wosonari, Monsieur GPS a du mal à trouver le Wisma Homestay, la guesthouse où je pensais nous installer.

    5 Juillet 2018 – Au revoir Jogya, direction Wonosari

    On tourne, on vire, on se perd et puis la bonne vieille méthode du ‘Je demande au premier passant’  fonctionne toujours aussi bien. Mais malheureusement, la guest est complète, c’était pourtant très charmant. Comme toujours ici, les gens veulent rendre service et la patronne demande à son fils de nous mener en scooter jusqu’à chez des amis à elle qui tiennent un hôtel. Zou ! Nous voilà partis, les uns derrière les autres jusqu’au Grya Limasan hôtel. Ça ressemble à un motel avec des chambres sur les côtés et au centre la vraie maison Javanaise en bois.

    5 Juillet 2018 – Au revoir Jogya, direction Wonosari

    5 Juillet 2018 – Au revoir Jogya, direction Wonosari

    5 Juillet 2018 – Au revoir Jogya, direction Wonosari

    La chambre qu’on me montre n’est pas mal mais le prix ne me convient pas, trop cher pour les prestations… Devant ma figure renfrognée, la dame me montre une deuxième chambre, de 100 000 roupies moins chère. Pour moi, je ne vois pas la différence entre les deux et l’affaire est dans le sac, à 15€ la nuit. Le petit déjeuner est compris mais à la Javanaise, c’est à dire nasi goreng, riz épicé avec un œuf… Oui… mais non ! Pas le matin au réveil, on peut pas ! Pas grave, on a repéré un Indomarket dans la rue principale, on ira s’acheter de quoi tremper quelque chose dans notre café.

    5 Juillet 2018 – Au revoir Jogya, direction Wonosari

    Comme nous sommes en milieu d’après-midi, nous décidons de nous rendre à Goa Jemblang, la grotte souterraine que nous sommes venus voir afin de vérifier les horaires, les prix et la route. Ça commence mal, Monsieur GPS ne voit pas du tout où ça peut être ! Et pour cause, c’est un endroit perdu au milieu d’une espèce de savane. Nous voilà encore à tourner virer puis nous arrivons sur un chemin de terre où l’endroit est enfin indiqué. Après 15 bonnes minutes de tape tafanari, nous arrivons enfin à l’entrée du lieu.

    5 Juillet 2018 – Au revoir Jogya, direction Wonosari

    Nous rencontrons d’abord des bottes, beaucoup de bottes… Nous comprenons qu’elles seront nos chaussures de demain et que nous allons très certainement marcher dans de la boue épaisse vu l’état des bottes ! Puis, nous croisons des gens avec des harnais et des casques, la balade de demain promet d’être peu banale.

    Nous n’avons pas le temps d’arriver à l’accueil qu’une famille Indonésienne nous interpelle à grands coups de ‘Hello’. Ce sont les gens avec qui j’ai sympathisé hier au Taman Sari ! Heureuse surprise mais qu’elle est notre encore plus grande surprise d’apprendre que la fille ainée est une amie de mon amie Karya retrouvée hier soir après 8 années !!!! Hier soir, il parait que nos photos à moi et Marc étaient sur tous les Instagram du coin. C’est comme ça qu’elle a reconnu le couple du Taman Sari et coïncidence, l’amie de son amie ! Le monde est vraiment très petit qu’on se dit tous ensemble. Comme dit mon Mistoulin ‘Y’a qu’à toi que ça arrive ce genre de trucs !’

    Après quelques accolades et rires, nous arrivons enfin à l’accueil de la grotte. Le prix est un peu élevé que prévu, 500 000 roupies, mais la balade démarre à 8h et se termine à 14h avec déjeuner compris, descente, remontée, guide et assurance. Zou ! On est venu pour ça et ça a l’air d’en valoir le coup aux dires de nos nouveaux amis. Nous réservons et reprenons la route toute aussi défoncée qu’à l’aller.

    5 Juillet 2018 – Au revoir Jogya, direction Wonosari

    Après une bonne petite douche bien méritée, je sors mon petit Pastaga toujours aussi apprécié avec quelques crush crush bien épicés d’ici. Quel bonheur d’avoir un toit et de se déguster ce doux breuvage dans cette jolie partie Javanaise de ce motel sans prétention. Nos hôtes sont charmants et très gentils et on sent qu’ils n’ont pas l’habitude des occidentaux. Ici, pas un seul touriste étranger, nous sommes une curiosité.

    En se perdant, j’avais repéré une petite cantine où manger. On s’y rend à pied et on déguste un premier nasi goreng du voyage pour moi, le premier tout court pour Marc qui s’en régale.

    5 Juillet 2018 – Au revoir Jogya, direction Wonosari

    5 Juillet 2018 – Au revoir Jogya, direction Wonosari

    Ici, la nourriture est très locale, donc très très épicée. Un peur bonheur pour tous les deux. Nos voisins de table sont des jeunes qui parlent un peu anglais, on termine la soirée en regardant des vidéos indonésiennes sur leur téléphone et à apprendre de nouveaux mots indonésiens. Mon homme, habituellement Ours, se laisse aller à rire et à plaisanter avec ces inconnus… Ne serais-je pas en train de le contaminer !?

    Zou ! Demain, il faut se lever tôt pour notre descente dans le vide… aux enfer !? J’espère bien que non !

    « 4 Juillet 2018 – Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !6 Juillet 2018 - Goa Jamblang & les plages du Sud de Jogya »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    7
    Ludi13
    Dimanche 8 Juillet à 17:54
    Je n'ai pas pu lire les tout premiers PostS que les images pas de textes. Un plaisir de retrouver tes descriprifs d'escapade
    6
    Mumu13
    Dimanche 8 Juillet à 10:57
    Ah enfin je peux te lire bisous
    5
    nessie desiles
    Samedi 7 Juillet à 18:35

    c sur que c le top de se déplacer d endroit en endroit en scooter, mais vous allez le rendre où ? au point de départ ?

    ah l excursion en question aie aie aie ça valait le coup apparemment, tu l'avais repérée de france ?

    moi j utilise MAPS ME comme application gps sans internet je ne connaissais pas celle dont tu parles

    bonne continuation 

    4
    marie
    Vendredi 6 Juillet à 20:53
    Coucou vous deux, enfin j'arrive à te lire depuis je n'avais que les photos!!!alors ça y est on commence à rêver !!! Bonne nuit et à demain bisous
    3
    Vendredi 6 Juillet à 20:24

    Passez une bonne nuit dans cet endroit fort sympathique en attendant la descente de demain.

    Bonne continuation et à bientôt Isa.

    2
    michele92
    Vendredi 6 Juillet à 18:19

    Bonne nuit avant votre excursion de demain. C’est super que Marc commence à apprécier ton Paradis...Bisous a vous 2

    1
    maryse
    Vendredi 6 Juillet à 17:47

    Coucou Isabelle !! encore une journée bien remplie pour vous ! et demain va être INTENSE !! Merci pour les photos qui me font toujours rêver. Un petit Pastaga, rien de tel après une belle journée. Bonne continuation à vous deux. Bisous

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :