• 4 Juillet 2018 – Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

     

     

    Y’a des journées qui commencent plutôt mal…

     

    Il fallait bien que je succombe moi aussi au décalage horaire et c’est sur le matin qu’il m’a assommé sans prévenir. Impossible de me lever avec le soleil cette fois-ci,  je suis clouée au lit comme une momie dans son sarcophage… mais mon Dieu que c’est bon ! Bercée par les chants de la mosquée, le piaillement des petits oiseaux sur la fenêtre, je me laisse totalement aller aux bras de Morphée.

     

    Autant vous dire que lorsque le téléphone de la réception sonne pour m’annoncer que le loueur de scooter est déjà là à 7h30 au lieu de 9h… je ne suis ni réveillée, ni très contente… Je saute dans un pantalon et Marc décide de m’emboiter le pas. Le loueur est tout sourire à l’idée de nous louer un, puis deux scooters à 75 000 roupies chacun et ce, pour cinq  jours ce qui fait à peu près 46€. Je suis beaucoup moins souriante en découvrant le scooter prévu pour nous ! Une épave, que dis-je, un ravan pas possible ! Ce cougnafier m’avait pourtant promis un très bel engin, bon pour la montagne et flambant neuf, d’où le prix plus élevé que celui de son concurrent d’à côté à 60 000 rps. Bien entendu, il regarde Marc parce que c’est un homme et il attend son approbation qui vient tout naturellement à ma grande surprise ! Toute réveillée et un brin énervée, je décide de sortir ma grosse voix et mon caractère de ‘Ne me prend pas pour une imbécile’. En deux trois phrases assassines, je déclare à mon loueur que ça va pas le faire et que même à 40 000 rps je ne prendrais pas le risque de m’aventurer sur les routes de Java. Je monte sur l’engin, fais deux trois tours du quartier et effectivement, je constate que les rétros se cassent la binette au moindre choc, que les freins couinent et fonctionnent une fois sur deux et je rends l’engin à son propriétaire, lui disant qu’il aille voir ailleurs.

     

    C’est la première fois que mon homme me voit dans mon habit de Baroudeuse et c’est trop rigolo de voir sa tête un peu interloquée. Je suis quelqu’un de doux mais ‘faut pas pousser Mémé dans les orties. Sur ce, on va se boire un café car chez moi, les affaires avant le petit déjeuner, c’est pas bon du tout. Marc est un peu inquiet car nous partons demain et nous n’avons pas de scooter. Je lui dis qu’en Indo, il n’y a jamais de problèmes mais toujours des solutions et qu’avant même le petit déjeuner terminé, un nouveau loueur se présenterait. Et tout se passe comme prévu. Une gentille dame nous fait demander à la réception et devenez quoi !? Un magnifique Chouchou d’Amour avec un tableau de bord électronique nous attend sur le perron de l’hôtel. J’ai jamais eu un scooter aussi beau par ici ! 75 000 mais là, ça les vaut vraiment ! Elle nous promet un deuxième pour 19h30… Elle est pas belle la vie !?

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

     

    Et nous voilà partis pour le Taman Sari et la mosquée souterraine qui n’était pas encore restaurée il y a 8 ans de ça. Quelle joie de me retrouver dans ces rues noires de monde et même si je ne conduis pas aujourd’hui, ma position arrière me permet de filmer à gogo ! En rentrant, je vais vous faire un super film !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

     

    Marc est très vite à l’aise avec la conduite indonésienne à gauche. Je suis en toute confiance comme en toutes choses avec lui. Il est enfin opérationnel, son décalage horaire est digéré. J’ai hâte de lui faire découvrir le vieux quartier du Kraton et cette ambiance que j’aime tant, loin des voitures, loin des scooters, à déambuler au rythme des chants d’oiseaux.

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

     

    Cette année, je découvre le Taman Sari dans toute sa splendeur avec tous les bassins du sultan remplis comme il se doit. Je laisse mon homme à sa découverte et m’échappe faire quelques photos.

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    Quand je le retrouve, il est enfin décontractée et je sens que les douceurs de l’Indo le pénètrent doucement mais surement.

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

     

    Nous déambulons main dans la main dans toutes ces petites ruelles décorées à merveille, les gens sont adorables et parlent même Français pour faire plaisir à Marc qui ne parle pas un mot d’Anglais. Je rencontre une famille Indonésienne avec qui je plaisante avec deux mots de bahasia, j’éclate de rire, Marc me fait encore remarquer que je me fais remarquer mais il est heureux, ça se voit et je le suis aussi. On se fait doucement  alpaguer par une charmante dame devant une boutique de Kopi Luwak (le fameux café le plus cher du monde, celui dont les grains sont avalés par des civettes et récoltés à la sortie du tube digestif de celles-ci).

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    On se laisse faire et pour 120 000 rps ce qui est énorme pour ici (7€) on se déguste ce noir breuvage peu banal. L’endroit a un charme fou complètement hors du temps.

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    C’est là, qu’on apprend que le Kraton ou Palais Royal ferme à partir de 13h… il est déjà 13h… tant pis, même si c’est trop dommage pour Marc. C’est aussi à ce moment là que je reçois un petit message de mes deux petites guides d’il y a 8 ans lorsque mon Mistoulin et moi, visitions les temples de Prabanam… Quelle joie de lire qu’elles sont à Jogya et qu’on va enfin pouvoir se revoir au bout de temps d’années… Je suis sur un petit nuage, mon homme ne me tient plus, the smiling Lady est de retour.

     

    Le chemin jusqu’à la mosquée souterraine n’est pas très bien indiqué et nous nous perdons avec joie, faisant toujours de nouvelles rencontres fort sympathiques.

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

     

    Je ne sais pas pourquoi mais je m’imaginais cette mosquée bien plus grande. C’est assez joli, elle est déconcertante par sa rondeur et les sultans y accédaient par des couloirs souterrains… peut-être pour s’épargner la pluie des moussons…

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

     

    Parmi les belles découvertes de cette année, le Palais Royal ne tombe presque plus en ruine ! Il y a même des gardiens qui surveillent ! Jogya retrouverait-elle ses grandeurs d'antan ? Marc y commence son apprentissage de l'Anglais et du Bahasia, c'est trop rigolo yes

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

     

    Le Kraton étant fermé, je décide de montrer ce qu’est un Pasar à Marc. Ces marchés couverts de fruits, de légumes, de tout… des souks à l’Indonésienne. Nous nous dirigeons donc naturellement vers le Pasar Beringharjo. Marc tombe sous les senteurs des épices et semble totalement s’acclimater à ce capharnaüm pas possible.

     

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

     

    Après cette expérience réussie, je décide de le mener au Pasar Pasti, le marché aux oiseaux et à toutes sortes d’animaux. On se régale des chants d’oiseaux mais plus aucun serpent dans les échoppes… Peut-être est-ce aujourd’hui interdit… Un seul python énorme trône au milieu du marché comme une antiquité.

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

     

    Plus l’heure de retrouver Luthfi et Karya approche plus je suis excitée comme une puce. Nous prenons rapidement possession de notre deuxième scooter tout aussi magnifique que le premier et nous rendons au Via Via dans le quartier des backpackers. Les filles sont déjà là et on se jette dans les bras les unes les autres. Mon Dieu que c’est bon de sentir l’Amour et rien que l’Amour dans les rapports humains. Huit années se sont écoulés depuis notre première rencontre, huit années à échanger sur Facebook, à les voir grandir, devenir femmes… Marc n’est pas à la fête, on ne parle bien entendu qu’Anglais entrecoupé de rires en éclats de rires ! Mais les plats trop bons arrivant, sa concentration se fixe alors sur la fourchette. Qu’il est difficile de résumer 8 années de vie... nous le faisons pourtant avec quelle facilité. Il y a des personnes que l’on rencontre et que l’on reconnait comme si dans une autre vie, on les avait déjà aimées. Kyria et Lufthi en font partie. Les heures passent très vite quand le bonheur est là… et il est déjà temps de nous quitter. Lorsqu’elle me présente sorti de sous la table un gros paquet remplis de cadeaux pour moi et mon Mistoulin, l’émotion me submerge et les larmes commencent à monter. On se serre dans les bras, on s’embrasse plusieurs fois sans pouvoir s’arrêter, on n’arrive plus à se quitter et quand elles recommencent à m’appeler ‘Maman’ comme elles le faisaient autrefois, je ne peux plus résister aux larmes du cœur trop secoué. Je vous aime les filles et vous garde à jamais dans mon cœur.

    4 Juillet 2018 –  Quel plaisir de retrouver ma bonne vieille Jogya !

     

    C’est en pleurs que je monte sur mon nouveau Chouchou d’Amour et que nous rentrons à notre hôtel, bien décidés à nous coucher pour prendre la route tôt demain matin.

     

    Mais j’ai besoin d’entendre la voix de mon Mistoulin afin de lui raconter toute cette émotion, tout ce bonheur d’être enfin rentrée chez moi. Messenger et Internet sont des outils formidables… Mon fils est déjà en train de communiquer avec les filles sur Instagram. Nous sommes tous à des endroits différents et pourtant la magie de la technologie opère pour notre plus grand plaisir.

     

    C’est seulement à ce moment là, que je peux rejoindre Morphée, mon Homme, et enfin fermer les yeux sur tout ce beau que je garde au cœur.

     

    Demain, direction l’Inconnu pour moi comme pour Marc… A nous, l’Est de Java.

     

    « 3 Juillet 2018 – On s’imprègne de l’Indo… de Java… de Jogya5 Juillet 2018 – Au revoir Jogya, direction Wonosari »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    12
    nadia
    Samedi 7 Juillet à 10:36

    Superbes photos et beau texte comme d'habitude, je vous souhaite de belles rencontres encore et un beau périple bisous de PDB 

    11
    Vendredi 6 Juillet à 16:06

    Wow !!! On sent ton bonheur de revoir ces jolies jeunes filles jusque dans tes mots et ça fait tant de bien. L'amour à l'état pur, j'adore !!!! 

    J'adore les coloris de ce merveilleux marché que tu partages si gentiment avec nous, il ne manque que le parfum.

    Bonne continuation à vous deux, prudence sur les routes et éclatez vous !!!

    Gros bisous de Corse à tous les deux et continue à nous faire rêver Isa.

    10
    nessie desiles
    Vendredi 6 Juillet à 11:37

    ravie de voir que tu es dans ton élément c'est le pricipal, dingues ces retrouvailles après tout ce temps. Superbes photos et textes. Bisous

    9
    Nicole BILLOIR
    Vendredi 6 Juillet à 07:16

    coucou ISA ! Tu es resplendissante de bonheur tant d' avoir retrouvé ton pays de coeur, que d' avoir

    trouvé ton second coeur ! Merci de partager ces instants avec nous par le biais de tes toujours très

    bonnes descriptions et excellentes photos ! ça fait du bien et nous en avons bien besoin ! Amitiés

    sincères !

    8
    Thomé Maguy
    Vendredi 6 Juillet à 06:42

    Enfin je peux te lire ....Super ton récit, extra les photos, Isa! C'est comme si on y était ! T'as bien fait Mistou pour les scooters ! Vrai, ils sont magnifiques. Quel plaisir de te retrouver dans ces endroits familiers, avec ses images, et ses odeurs particulières! Contente de te voir aussi heureuse avec  Marc. Belle journée. A bientôt !  et merci pour le partage.

    7
    catherine
    Vendredi 6 Juillet à 06:15

    cest bien plus beau en grand sur lordinateur..toujours un plaisir de vous suivre..meme si on a pas pu se voir en vrai..si pres..

    profitez bien

      • Vendredi 6 Juillet à 17:19

        T'inquiète ! On reviendra ! Les gens qui doivent se rencontrer se rencontrent et se retrouvent toujours ! Plein des bisous à vous deux.

    6
    gibee
    Vendredi 6 Juillet à 05:25
    gibee
    Le texte y est...mais en blanc sur fond blanc donc impossible de le lire ou alors il faut le surligner...
    5
    Crochard nathalie
    Jeudi 5 Juillet à 19:22
    Super déçue je comprends pas ....j'ai tes photos mais pas le texte depuis le début de votre voyage...j'ai cru que c'était le phone mais ordi perso pareil et même au boulot....je peux pas te lire
      • Vendredi 6 Juillet à 17:19

        Je pense avoir résolu le problème au moins sur les ordinateurs...

    4
    Jeudi 5 Juillet à 15:29

    C'est un bonheur de pouvoir vous suivre à travers ton récit et ces belles photos, super! Un voyage par procuration en quelque sorte... merci de partager ces beaux moments! yes

    Gros bisous à vous!

    3
    maryse
    Jeudi 5 Juillet à 13:40

    Merci pour ce joli récit si bien illustré !! ah Marc a vu que sa Mistouline ne se laisse pas faire !! bonne continuation et à bientôt la joie de te lire !! Bisous de PICARDIE

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :