• 30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

     

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Qué misère ! Hier soir, on a terminé notre bouteille bleue au liquide jaune... en discutant de notre itinéraire prochain devant mes offrandes rapportées et non offertes, à la source de Tirta Ampul...

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

     

    Depuis Gilimanuk, toutes les montagnes de Bali sont recouvertes d'épais nuages blancs et gris quand ils ne sont pas noirs... Nous n'avons même pas entrevu Agung depuis que nous sommes à Ubud. Je sais ce que cela veut dire pour l'avoir déjà expérimenté... Pluie, froid, humidité et... crève assurée dans les montagnes !

    C'est bon, de ce côté là, on a déjà donné et Marc commence à peine à moins tousser ! Y'a pas à tortiller, il faut encore changer l'itinéraire prévu.

    Zou ! C'est décidé, direction Amed. On a grand besoin de soleil, de mer où on peut se baigner et de beaux fonds marins à admirer. Je téléphone aussitôt chez Baba pour savoir si mon bungalow sur la plage est libre et croise les doigts pour qu'il le soit. Il ne l'est pas mais celui d'à côté, oui. C'est pas grave ! Je suis trop contente de faire découvrir mon petit coin de paradis à Marc... Je lui en parle si souvent... Zou ! Réservation faite, on réfléchit à la journée d'aujourd'hui. Le temps étant sombre au nord, nous décidons d'aller au Sud plus ensoleillé, rendre visite aux Dieux de Taman Ayun à Mengwi et puis tirer jusqu'à Tanah Lot où les vagues doivent être belles en ce jour encore bien venté.

    Je m'empresse d'aller présenter mes offrandes à mon Ganeshou qui trône à l'entrée de notre maisonnette et vroum vroum sur un seul scooter. Dès la sortie d'Ubud, il fait moite, très moite. On transpire sous les casques et de partout ! On les enlève pour se rafraîchir la cervelle et rouler cheveux au vent, plaisir intense partagé.

    Arrivés à Mengwi, je retrouve la grande avenue qui passe devant le temple, presque vide. Seulement quelques véhicules et pas trop de touristes ! Trop bon ! Je vais finir par croire que seuls les lieux de culte qui ne sont pas des "Attractions" sont à présent les seuls endroits paisibles sur Bali...

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    On se drape de nos sarongs et direction la cabane à pagare où les prix touristes ne sont pas encore exagérés mais équitables, chose que nous n'avons pas connue sur Java.

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Le parc est toujours propre, vert et tiré au cordeau. Je suis très heureuse de revoir ce temple, mon premier visité, il y a très très longtemps...

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

     

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Marc est beaucoup plus sceptique, les temples ne sont pas sa tasse de thé et il les compare toujours avec ceux de Thaïlande qui sont couverts et pas du tout structurés comme ceux de Bali.

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

     

    On ne rentre malheureusement plus dans celui-ci comme dans beaucoup d'autres aujourd'hui. L'enceinte unique est sacrée et entourée d'eau.

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    On le visite en se promenant tout autour. C'est une agréable balade au son des nombreuses cigales qui chantent ici plus qu'ailleurs, dans les frangipaniers. Elles sont énormes, trois fois la taille de mes cigales de Provence ! Si, si ! Véridique ! yes

     

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs ! 

    Une nouvelle partie a été rajoutée à la sortie du temple, sur la rive droite. On dirait qu'ils ont construit une espèce de scène pour de futurs spectacles. C'est encore un peu en travaux mais une magnifique statue de la Déesse du riz orne déjà les lieux.

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Elle est douce et paisible comme la Bali que j'aime...

     

    Mais la visite touche à sa fin, mon Homme reste insensible aux lieux, les temples ne sont décidément pas son truc !

    On reprend la route, direction Tanah Lot, à quelques 17 km de Mengwi. Marc suit les indications de Monsieur GPS qui l'envoie à gauche en sortant du temple alors que j'ai l'habitude de prendre tout droit et à droite... Pas grave ! Toutes les routes mènent à Rome ! Je crains seulement qu'on se retrouve encore dans le trafic, les camions et autres engins néfastes qui nous polluent tout du long des routes. Mais ça va, ça roule assez bien. A une intersection, on entend un sifflet très significatif... et un policier en scooter nous aborde, l'air très renfrogné, nous faisant signe de nous arrêter. On sait, d'entrée, qu'il va nous verbaliser parce que nous n'avons pas le casque.

    Marc grogne, il m'avait prévenu ! "Tout le monde sur les grands axes et dans les villes porte le casque !"  "A Ubud, les flics n'arrêtent que des blancs !"

    Je sais tout ça, mais j'aime trop rouler en totale liberté, plus lentement mais plus libre ! Seule et affichant mon plus beau sourire, j'ai toujours réussi à échapper à la satanée verbalisation. L'énervement visible de mon homme agace déjà le policier. Ici, il faut toujours la jouer cool, zen et avec humour avec les gens en uniforme surtout pas se les braquer, ils font alors preuve d'une autorité peu sympathique.

    Il nous explique très froidement que le casque est obligatoire sur Bali. Je lui mens en disant qu'on est perdu, que notre GPS tourne en rond, ne trouvant pas Tanah Lot, qu'on s'est beaucoup arrêté pour demander notre chemin et que les casques en main, on a oublié de les remettre sur la tête ! Il a l'air de gober mon histoire mais je sais que ce n'est pas terminé car il nous demande les papiers du véhicule et le permis de Marc. Comme une conne ce matin, j'ai dit à Marc de laisser les originaux à la maison car ils ont déjà pris l'eau sur Java et qu'ils n'ont pas besoin d'être encore mouillés... la pluie menaçant ce matin...

    ça ne loupe pas ! S'il nous avertit et ne nous verbalise pas pour le non-port du casque, il va nous verbaliser pour non présentation du permis original, la photocopie ne lui suffisant pas ! En fait, comme Olivier nous l'avait dit, nous sommes en fin de mois, la paye a depuis longtemps disparu et les flics par ici renflouent les caisses sur les touristes. Il nous demande de le suivre au poste, les choses se gâtent fortement et Marc ne décolère pas.

    On remet nos casques et on fait quelques mètres jusqu'à une cabane POLISI installée à un grand carrefour. En scooter, il devait pister en amont de cette intersection le touriste fautif et couillon comme nous. Comme ils font d'habitude, il nous demande de nous asseoir, ce qui veut dire qu'il va y avoir une négociation mais on reste debout. Là, il s'adresse à Marc toujours aussi fermé et en colère, en Anglais qu'il ne comprend pas ! L'agent comprend qu'il va falloir jouer avec moi, car c'est un jeu. Il me montre un joli papier où sont notées les amendes pour différentes infractions... Tout est en Indonésien, ça peut vouloir dire n'importe quoi, on ne comprend rien, je le sais mais ne relève pas. Il passe à la ligne du soit-disant port du casque, me disant que c'est cadeau, un simple avertissement... mais il me montre celle à un million de roupies pour non présentation du permis original. J'ai beau lui dire qu'on peut lui montrer les originaux qui sont à Ubud, il m'explique sur un ton monocorde que j'ai deux solutions, soit je paye 250 000 roupies (15€) sur place et il ne nous verbalise pas officiellement, c'est une fleur qu'il nous fait, soit on va payer l'amende rédigée en bon et due forme, à Denpasar

    Mon Homme, toujours aussi énervé, me dit qu'il préfère payer une amende à 1 000 000 de roupies à Denpasar plutôt que de lui donner les 250 000 demandées sous le manteau ! Ce système le met hors de lui. Il est en colère après lui, après moi et ça se voit de trop ! L'homme commence alors à sortir le papier destination Denpasar. Je sais que si on opte pour ce choix, c'est une journée entière dans la capitale à être pris pour des cons dans un sordide bureau... Il faut faire le roseau, sourire et payer, je connaissais le risque et me moque comme de l'an 40 des 15€ qui vont boucler la fin de mois de cet homme. Le plaisir de rouler sans casque quand il fait si moite, est un plaisir à 15€ et basta ! On est fautif, on a pris le risque, y'a pas de quoi en faire un fromage ! J'ai merdé sur la photocopie du permis mais de toutes les manières, on aurait alors payé pour le casque, c'était joué d'avance. Donc, j'insiste auprès de Marc pour qu'il sorte l'argent.

    Dès le moment où les billets sont en vue, l'homme redevient aimable et serviable. Il nous explique même la route qui mène à Tanah Lot et arrête de façon très comique (pour moi) la circulation afin qu'on puisse passer devant les voitures engagées sur ce rond-point. On sort vite de ce guêpier mais Marc est furieux et les mots qui sortent de sa bouche sont dignes d'une de mes belles boufaillisses. "En Indo, on a toujours le porte-monnaie de sortie, on paye pour tout, même pour se garer, on se fait arnaquer tous les jours pour un truc ou un autre, ... etc... etc... "

    Mais le problème n'est plus là. Il ne nous reste que très peu d'argent après cette ponction non prévue sur le budget de la journée. Marc veut rentrer à Ubud ! C'est ridicule ! Nous sommes à quelques kilomètres d'un endroit magnifique, on va pas laisser une verbalisation banale et méritée, nous gâcher la journée même si elle a eu une tournure peu sympathique ! Le "On fait comme tu veux"... claque comme je déteste mais on fait comme je veux, c'est à dire, avec philosophie, accepter les choses provoquées et adopter la formule "Don't worry, Be happy" ! Zou ! Direction Tanah Lotyes

    Mais la route entre les rizières pourtant très belle est d'un silence de plomb... Marc ne décolère pas et moi, je n'arrive plus à apprécier ce qui m'entoure. La mauvaise humeur me contamine toujours progressivement sans compter que je me doute qu'on va avoir un problème à l'entrée du site ! Car si j'ai peu la mémoire des chiffres, je sais que l'entrée n'est pas donnée...

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Et ça ne rate pas ! Devant la cabane à pagare, nous savons que nous n'avons pas assez d'argent pour y entrer.

    Marc est de plus en plus grognon et fermé, je comprends pourquoi mais n'accepte pas qu'on se dispute pour une connerie pareille. La Vie est trop courte pour s'emboucaner pareillement pour si peu. Ce genre de situation désagréable n'arrive effectivement pas quand on voyage de façon organisée où tout est sans risque, où tout est préparé à l'avance, où il n'y a pas de place pour le hasard qu'il soit bon ou mauvais. Ma façon de voyager n'est peut-être pas la sienne mais c'est la mienne et elle m'a toujours énormément apportée en découvertes, rencontres magiques et aventures inoubliables. Nous n'avons pas eu de chance avec Java, j'en suis d'accord. C'est le premier voyage où je rencontre autant de galères et d'embrouilles et le regrette profondément pour lui, mais ce voyage là, n'est pas pour moi une référence mais un gros et long accident de parcours. Et la franche vérité, je préfère deux mois de voyage pas faciles mais vécus ensemble et dans l'amour, qu'un superbe court voyage aseptisé toute seule dans ma chambre ! STOP ! Il faut s'arrêter et se calmer !

    On s'arrête boire quelque chose de frais car on est desséché avec ce ciel lourd voilé afin de mettre en mots tout ce qui se bouscule dans ma tête. J'y arrive difficilement, comme à mon habitude, je suis plus douée à l'écrit qu'à l'oral mais l'atmosphère se détend un peu, surtout que vous me connaissez, je suis très persévérante ! yes

    Si on n'a pas assez d'argent pour entrer à Tanah Lot par la grande porte, on va y entrer en fraude ! Ceux qui m'ont suivi lors de mon premier voyage sur Bali avec le Mistoulin, doivent se rappeler de notre mésaventure à Yeh Gangga... L'hôte de notre guest, un vieux papet Hollandais, nous avait indiqué un chemin par la plage qui menait au temple et si nous avions pu y arriver, nous n'avions pas pu rentrer par le même chemin, à cause de la marée haute.

    J'explique tout ça à Marc et à l'aide de Monsieur GPS, on repère toutes les routes qui en amont ou en aval du site, nous mèneraient à la plage. L'idée de gruger le système qui nous a démuni d'argent, nous redonne un peu de joie et d'excitation. Et nous voilà à explorer dans tous les sens, la route cachée qui mènerait à mon beau rocher sur l'eau. Mais ce n'est pas galette ! Les routes sont fermées, débouchent souvent sur de luxueux hôtels barricadés... mais la chance nous sourit à Pantaï Kedungu.

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Je reconnais immédiatement le chemin que mon papet Hollandais nous avait fait prendre. Que de souvenirs partagés ici avec mon Mistoulin ! On s'engage alors en scooter au milieu des rizières jusqu'à voir la mer. On laisse Chouchou d'Amour au milieu des bananiers et on se dirige vers la plage de sable noir.

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs ! 

    Mon Homme a retrouvé le sourire et moi, un peu plus de légèreté d'âme... même si je suis inquiète pour le retour...

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Cette mer qui monte et qui descend, je ne la comprendrai jamais ! Et j'ai beau la regarder longuement, je ne sais pas où elle en est ! Aurons-nous le temps de rentrer par le même chemin afin de retrouver notre scooter !? Je laisse Ganeshou en décider, inch'Allah, l'aventure c'est l'aventure ! yes On longe la mer jusqu'au Temple de Tanah Lot !

     

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

     

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Je retrouve avec joie tous ces magnifiques paysages inexorablement liés à mon fils et nos premières impressions de Bali... et Marc, semble lui aussi conquis par la beauté des lieux au fur et à mesure que nous avançons sur ce chemin à peine tracé au sol.

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

     

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

     

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Mes belles vaches balinaises sont toujours fidèles au rendez-vous. Tout comme la première fois, elles semblent surprises de voir ici des visages pâles sur leur territoire sauvage ! 

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Et puis nous arrivons dans un chantier, un Proyek comme ils disent ici... Les ouvriers s'affairent dans ce qui semble l'ébauche d'un encore complexe touristique... 'Vont-ils nous laisser passer !? Oui ! Super !

    Je sais à présent que c'est gagné car passé cette dernière étape, on aperçoit déjà les premiers temples sur l'eau. On a réussi à passer en fraude ! yes

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Marc découvre les lieux pour la première fois et moi, je suis toujours autant sous le charme...

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Les vagues sont toutes belles et blanches d'une écume sauvage, même le ciel semble se dégager à notre arrivée... Et puis, c'est Tanah Lot qui se dévoile à nous... ainsi que la découverte que nous sommes à marée montante...

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

     

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

     

    Les vagues sont gigantesques et violentes mais malgré le danger beaucoup de touristes sont encore à poser en mode selfies sur les rochers glissants...

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

     

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    En ce me concerne, les vagues de Java m'ont vacciné ! Je ne veux pas prendre le risque de noyer mon nouvel appareil alors Marc se rend tout seul au temple où la vue arrière sur l'Océan est je sais, superbe.

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Je reste près de la grotte au serpent sacré à le regarder se faire aider dans ce passage réputé difficile pour les novices ! 

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

     

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

     

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Quand il revient je vois qu'il a apprécié comme je le fais toujours, ce point de vue magnifique.

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Je suis beaucoup moins heureuse quand je découvre de mon côté, l'intérieur de la grotte au serpent... Le petit monticule où il se trouve est toujours là, gardé par un vieux monsieur, mais la grotte est tristement souillée...

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Jamais je n'ai vu cet endroit aussi marqué par la pollution plastique... et autres... Les algues si douces qui ornaient la roche noire du site ont également disparues... Quelle misère...

    On visite jalan jalan les lieux alentours, on se désaltère un peu après cette randonnée à travers champs et je m'inquiète déjà du retour... Pourvu qu'on ne soit pas bloqué par la marée montante... Zou ! C'est parti, retour vers Chouchou d'Amour.

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Et Ganeshou, sur ce coup-là, est avec nous ! L'eau est montée mais nous traversons sans aucun problème les deux rivières franchies à l'aller sous le regard toujours aussi tendre de nos collègues les vaches.

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

    Quand on arrive enfin à notre scooter, je sais que la journée a mal commencé... mais qu'avec un peu de persévérance et d'amour... 

    30 Juillet 2018 - Tanah Lot en mode fraudeurs !

     

    ...tout est bien qui finit bien ! yes 

     

    « 29 Juillet - Gunung Kawi & Tirta Empul31 Juillet 2018 - Direction Amed par le chemin des écoliers »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    8
    nadia
    Jeudi 2 Août 2018 à 22:23

    Vous vous êtes finalement régalés ! pour le port de casque ou d'infraction sur la route ce n'est pas spécifique à l'indonésie, allez faire un tour en Afrique du sud ! toutes les excuses sont bonnes pour vous arrêter et vous faire casquer ! et pourtant quel beau et magnifique pays ! j'y retournerai avec plaisir ... tes photos sont sublimes et Marc semble aux anges et doit certainement bcp apprécier. Bonne continuation, enjoy !

    7
    Jeudi 2 Août 2018 à 17:31

    Me voilà en retard mais me voilà tout de même. Je vois que la police fait son job et ne déroge pas à la règle. Il serait tout de même plus prudent de mettre le casque même si vous vous sentez mieux sans lui. Quant aux papiers........................

    Toujours des paysages de rêve qui nous font voyager sans quitter notre petit confort habituel !!

    Belle continuation à tous les deux, bises et soyez prudents !

    6
    nessie desiles
    Jeudi 2 Août 2018 à 12:53

    un pur bonheur comme d hab de te lire mais tjs aussi épuisée tellement je n'aimerais pas être à votre place. Tu le sais ! ton mec franchement on a des points en commun concernant les temples, les arnaques . Moi je monte dans les tours de suite. Ca me dégoute ces pays où la corruption est légion, l arnaque à tous les coins de rues, où c écrit dollars sur le front des touristes. toi tu es zen moi chui tout à l opposé, je préférerais 10 jours de bonheur sans encombre que deux mois de galère. En plus ici chez nous il fait une météo de rêve ! tout ce que je vous souhaite c ke rien ne vous arrive de facheux en scoot à je prierais je ne sais pas ki. rien qu' ici tous les soirs pour aller sur valbonne d antibes c jean blouson. Il suffit d une fois pour un accident et vos casques en plus c de la merde non homologués. Alors oui je prie je ne sais pas ki pour vous car vous avez une bonné étoile. bisous

    5
    michele92
    Jeudi 2 Août 2018 à 10:08

    Pour 15€, ce n’est pas la peine de se prendre la tête, la vie est trop belle... et les photos toujours magnifiques. Avez vous trouve une 2° bouteille pour l’apéritif du soir? Bisous à vous 2 et bonne continuation

      • Jeudi 2 Août 2018 à 10:18

        Et non ! On a cherché pourtant ! Mais il semblerait qu'à Ubud il n'y ait plus d'amateurs de ce breuvage ! 

    4
    maryse
    Jeudi 2 Août 2018 à 09:54

    Encore et encore des petits problèmes pas très graves les amoureux !!  Que de jolies photos, Merci . La Déesse du Riz est sublime !  Bonne continuation !!

     

    3
    Marco
    Jeudi 2 Août 2018 à 08:14
    Pour le casque et le permis, je vous ll'avais dit...
    C'est arrivé aussi pas plus tôt que ce we à un ami alors qu'on allait à Perancak (pas de permis original et permis expiré). Mais il s'en est tiré pour 100 000 Rp !
    Heureusement, vous avez pu décompressé à Kedungu (vous avez aussi vu la petite plage avec la rivière à jacuzzis qui se jette dans l'océan ?)
      • Jeudi 2 Août 2018 à 10:17

        Non, on n'avait pas le temps, il était déjà tard quand on a retrouvé Chouchou mais je connais cet endroit... La prochaine fois ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :