• 24 août - Bye bye Ubud

    Nous y sommes... on lève le camp demain... On a réussi à ne pas y penser jusqu'à aujourd'hui mais quand i'faut y aller, 'faut y aller... Pour le transfert sur Kuta, no souçaï, Nyoman nous embarque dans son auto. Petit tour au cash-machine pour payer la note des 10 jours passés ici, rassemblement des affaires qu'on a beaucoup éparpillées... surtout le minot ! Je vous dis pas le ouaï dans la chambre... et puis, on remonte sur Chouchou pour un dernier petit tour en ville, en essayant d'éviter soigneusement de rouler sur les offrandes du matin...

    Vroum vroum, cheveux au vent, histoire de s'imprégner de toutes ces images, ces senteurs, ces coins de rues que nous aimons tant...

    On s'en va dire aurevoir à tout le monde... la boule monte, tout au fond de la gorge... Beaucoup nous disent qu'on va revenir, que Bali nous attend... D'autres nous incitent à venir nous installer ici... Who knows !? Maybe... On y songe, on y songe... mais en attendant le retour est pour bientôt... 

    C'est vers nos collègues les singes qu'on se tourne pour oublier la tristesse qui commence à peser lourd sur nos petits coeurs et pour trier toutes les réflexions qui envahissent nos petites têtes... S'installer, pas s'installer, comment, quand...
     
                                

    Mais mêmes leurs mimiques et leurs accrobaties n'arrivent pas à nous dérider... Aujourd'hui est un jour sans... Nous quittons les lieux demain et même s'il nous reste encore 3 jours sur Kuta, Ubud reste notre ville de coeur et on a comme qui dirait l'impression de déjà quitter Bali la douce... 'Va falloir qu'on s'y fasse, toutes les bonnes choses ont une fin qu'on se répète de longue, sans grand succès pour remonter le moral des troupes !

    Le retour vers la France va être encore plus douloureux que l'an dernier... la ré-adaptation ne sera pas que de mon fait, nous sommes aujourd'hui deux à ne pas vouloir rentrer ! Le minot voudrait continuer l'aventure, je lui ai passé le virus de la route... Deux à avoir la nostalgie du Live to Ride, Ride to Live, ça va pas être facile à gérer dès la sédentarisation retrouvée, c'est moi qui vous le dis !

    Mais bon, pour l'instant, CARPE DIEM. Trois jours sur Kuta, c'est pas encore la fin ! On va retrouver notre centre de protection des tortues marines et ça va peut-être nous redonner le sourire !

    Aujourd'hui est un jour sans, je l'enterre d'ailleurs avec mon dernier verre de Pastaga ! La bouteille a presque duré tout le séjour... mémère a bien calculé son coup !

    Bye bye Ubud... ça ira mieux demain... 

     

    « 23 août - Temple de Tanah Lot25 août - Kuta nous revoilà ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    4
    Thomé Jacques
    Dimanche 19 Janvier 2014 à 15:32

    Obligés d'avoir le coeur gros et je vous comprend! Il est tellement beau, ce merveilleux pays au climat de rêve et aux charmants habitants!  Rien que de penser "à la gueule" des gens d'ici, y a de quoi être malade!...Mais qu'est ce qu'ils ont chez nous, à faire cette tête?!...à +++

    3
    Mercredi 12 Septembre 2012 à 19:34

    Tu te rends compte, même moi, qui ne suis allé là-bas que par le biais de tes reportages, j'ai le coin de l'oeil humide...

     Erwin 

    2
    Dimanche 26 Août 2012 à 16:58
    He oui toutes les bonnes choses ont une fin,mais ce n,est que partie remise,alors profiter en un max.
    Raymond.
    1
    Babar L.L.
    Samedi 25 Août 2012 à 21:05

    ça arrive ces trucs où les larmes remontent depuis les chaussettes....mais t'inquiete tu vas avoir de quoi rouspeter en rentrant ......mais surtout tu vas revivre deux ou trois fois , sinon plus, toutes tes aventures  en trier classant et ecrivant la suite ....


    Bises à tous les balinais et balinaises


    Babar.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :