• 19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

     

    Nuit de rêve passée pour moitié sur mon banc tout là-haut sur mon balcon. Il y a bien quelques moustiques mais si on n'allume pas la lumière, no souçaï. Ce sont les premiers que je rencontre depuis mon arrivée en Malaisie et ils sont moins agressifs que dans ma Camargue !

    Dès que le soleil tombe ici, les animaux commencent à sortir de la jungle. Il y a d'abord des espèces de tourterelles-pigeons-mouettes... assez étranges comme volatiles. Elles viennent se gaver de petites boules sur les arbres au soleil couchant. Puis, viennent les chauve-souris. Elles sont énormes ! La taille d'un faucon et elles font un boucan du diable quand elles se chamaillent pour je sais pas trop quoi mais ça déménage dans les arbres ! Au sol, ça s'excite aussi. Au début, j'ai pensé à des serpents sous les feuilles. Il y a en a certainement mais ce sont d'énormes crabes qui descendent la montagne pour se rendre sur la plage. En colonie, ils se regroupent jusqu'à la mer. Bien plus avant dans la nuit, les singes que je ne suis pas arrivée à distinguer, sautent de branche en branche et font tomber les noix de coco sur les toits jusqu'au petit matin. Braves sursauts assurés tout du long de la nuit ! Vers 1h du matin, je descends sur la plage avec ma torche mais je ne vois aucune tortue venir pondre ses œufs... Je rêve tant d'en voir un jour ! Mais non ! C'est déçue mais bien fatiguée que je rejoins mon lit et mon oreiller tout douillet sous les bruits de cette jungle... Après la cabane sur l'eau, je dors dans ma cabane dans les arbres...

    A 8h pétantes, j'ai quand même les billes ouvertes et une faim grosse comme une maison ! Moi, la mer, ça me creuse que c'est rrrien de le dire ! Premier pipi du matin, j'ai la surprise de le faire face à face avec un petit varan de bien 80cm de long qui se tapit sous les feuilles ! Le compère m'observe du coin de l’œil, il a l'air d'être habitué à cette salle de bains que nous partageons ! Si je n'étais pas passée par la case Sri Lanka et Thaïlande... j'aurais peut-être eu peur mais la franche vérité... non ! Ils font partie du décor et j'aime cette promiscuité, dans une certaine mesure, ofe Corse !

     

    Quand je descends à la cuisine vers 8h30... y'a dégun dans cette encore guest fantôme mis à part les chats !

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

     

    Zou ! C'est râpé pour les rotis bien dorés de Diana ! A pieds nus, parce qu'ici pas besoin de tatanes, on est toujours dans l'eau et le sable, je me rends au KBS, l'auberge de jeunesse de l'île. Elle est tenue par des Espagnols qui se la pètent grave que c'est rrrrien de le dire ! La nana blonde rasta qui sert, agresse d'entrée avec une face de pimbêche qui te regarde de haut mais y'a pas trop grand chose d'ouvert à cette heure !

    Bababaou, les cons y'en a partout ! En plus, le service est si long qu'on a le temps de prendre racine ! Déjà hier soir, alors que j'avais guère faim, j'ai du attendre une heure et demi pour un sandwich au thon et un jus de fruits ! Mais ce matin, j'ai trop faim pour me rendre à deux plages plus loin pour un petit déjeuner. Pour 20 Ringgits (4€30), je déjeune correctement et me rentre à mon oustau me mettre en tenue de "Plage, j'oublie tout" !

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    J'attaque mon exploration sous-marine à partir du grand ponton de béton. L'eau est un peu trouble mais le soleil est si présent qu'on arrive tout de même à distinguer beaucoup de choses. Là, se trouvent des bancs de petits poissons et c'est un plaisir de nager au milieu d'eux tout en croisant des barracudas très peureux.

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

     

    Puis, tout en suivant les petits pontons d'escaliers, je me rends de plage à plage.

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

     

    Sur la plage du KBS, vers la droite, une myriade de petits poisson rayés viennent manger dans les mains des gens qui s'y amusent.

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

     

    Sur la plage du Qimi, c'est le royaume des anémones et petits Némos. Je passe un temps fou à m'amuser avec eux.

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

     

    Sur la plage suivante, d'énormes coraux boules semblent être de gros champignons de mer...

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    Mais déjà le soleil cogne de trop ! Ce coup-ci, j'ai la plante des pieds qui fument ! 'Faut absolument que je fasse un break sinon, je vais avoir tout le dos de brûlé et en "Mode tortue", c'est pas bien conseillé.

    Petite douche froide, petit air sur la terrasse dans les arbres, écriture de bafouilles... Rrrien que du bonheur.

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

      

    Vous pouvez imaginer la suite, plouf-ploufs à répétition entre-coupés de petites pauses pour chercher à boire ou à manger (pas galette ici, vu que tout ferme à 15h pour ne ré-ouvrir qu'à 19h00). Je prends tranquillou tranquillette,  le rythme "Plage j'oublie TOUT et que c'est trop beau, que c'est trop bon" !

     

       19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang   19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

     

    Sentiment jouissif de voler à l'envers, en totale apesanteur dans un silence qui repose l'âme et le cœur... Si je devais désigner le lieu où mon bonheur est parfait ce serait celui du bleu des eaux chaudes de la planète... Et si je devais réussir mes séances de yoga, sans éclater de rire, ce serait sous l'eau équipée d'un masque et d'un tuba ! yes

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    Au soir qui tombe, marcher sur ces plages pratiquement désertes est un plaisir sans nom. Tout est complet de partout mais il n'y a personne, ni dans l'eau, ni sur le sable... A croire que les Malaisiens sortent à la nuit et que les Occidentaux ont trop à faire dans leur chambre ou leur dortoir !

     

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

      

    Et, quand le soleil se couche enfin d'avoir tant dardé toute la sainte journée, je me rends près du ponton. C'est là qu'on mange le mieux, à pas cher et qu'on n'attend pas des heures pour un bon petit repas ! En regardant cette mer de Chine si câline, je me dis que j'ai bien fait de ne pas m'arrêter aux îles Perhantian... Ici, c'est certainement plus calme et moins fréquenté.

     

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

     

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

    19 Juillet- Kapas, un îlot presque vierge au large de Marang

     

    Dans mon île déserte, dans ma guest fantôme et dans ma cabane tout là-haut perchée, je m'endors du sommeil du juste mais avec les pieds qui fument bravement !

     

    ***

    ***

     

     

     

     

     

     

    « 18 Juillet- Tenenggaru - Kapas Island... carte postale...20 Juillet - Kapas, plouf plouf fareniente... »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    10
    maguy thomé
    Lundi 1er Août 2016 à 13:32

    Bonjour, Ah oui, je rêèèève les yeux ouverts! Paradisiaque ! C'est pas mal du tout cet endroit ! Tout me plait Isa. Quelle faculté tu as à t'habituer ainsi partout où tu vas, et t'accommoder de tout. Franchement tu es forte !!!

    Comme à chaque fois, je me délecte de tout ce que tu racontes, génial ! Merci! A la prochaine ma Belle. Bisous.

    9
    maryse
    Lundi 25 Juillet 2016 à 18:07
    Quel beau programme !! profites bien
    8
    Vendredi 22 Juillet 2016 à 10:44

    J'espère que tes pieds ne fument plus dans cet endroit de rêve !!!! L'eau est d'un bleu, wow !!!! Profite, veinarde et continue de nous faire rêver !!!

    Bonne continuation, bisous et à demain Isa.

    7
    Nicole BILLOIR
    Vendredi 22 Juillet 2016 à 07:50

    Bonjour Isa !

    Il est presque 8 h, je me réveille doucement, mais en te lisant et en voyant tes super photos,

    j'ai l'impression d'être en plein rêve ! Bisous !

    6
    Nadia - PDB
    Vendredi 22 Juillet 2016 à 02:11

    Waouh !!! j'aimerais bien plonger dans ces eaux cristallines, quel bonheur ! ça me rappelle d'autres îles.... 

    profites en bien, je t'embrasse fort

     

    5
    Vendredi 22 Juillet 2016 à 00:20

    Ah la la tu me fais trop rêver.... comme j'ai hâte de prendre des vacances!!!!!winktongue

    Gros bisous la belle, profite!

    4
    Jeudi 21 Juillet 2016 à 21:32

    Ces paysage marins sont superbe accompagner avec un beau récit.

    Belle fin de journée.

    Bisous.

    3
    Jeudi 21 Juillet 2016 à 19:48
    Sympa Kapas
    2
    vanessa
    Jeudi 21 Juillet 2016 à 16:16
    une bonne grande bière devant le coucher de soleil mais là ça ne doit pas être évident d 'en trouver, une eau divine des petits poissons tout ce que je préfère en voyage .............
    1
    Michele/Boulogne
    Jeudi 21 Juillet 2016 à 16:09

    fais attention aux barracudas....surtout s’ils sont gros, ils attaquent!!  bisous et belle nuit, tes commentaires font rêver 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :