• 18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

     

    Quand le réveil sonne à 7h30, je sais que les Au revoir vont être difficiles... Alors je m'active pour qu'ils ne durent pas trop longtemps. 

     

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

     

    En deux temps trois mouvements, je prends mon petit déjeuner, ferme Pépère et le sangle sur Chouchou d'Amour. Le frère de Taruna et son épouse n'arrêtent pas de me dire "Hati-Hati sur la route", ils sont un peu inquiets pour moi, toute seule sur cet axe très fréquenté. On se fait bien entendu la photo de départ, histoire de garder un souvenir en attendant de s'en faire d'autres et puis je me rends chez Taruna qui m'attend ainsi que tout le staff.

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

     

    Lui non plus n'aime pas les départs. On s'embrasse, on se serre fort et je démarre Chouchou promettant de revenir avec le Mistoulin, chacun sur son scooter. Dès le premier virage passé, je m'arrête fumer une dernière cigarette devant la mer du Temple de Pelaki. Mes collègues les singes sont retournés dans la forêt... ils reviendront ce soir, pêcher, comme à l'accoutumé mais je n'y serai plus...

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

     

    Et puis je roule à l'ombre des cocotiers qui bordent la mer. La circulation devient moins dense au fur et à mesure des kilomètres et ce n'est pas pour me déplaire. J'accélère le rythme et c'est si bon de sentir le vent sur son visage, d'accompagner un virage d'un petit déhanchement, d'accélérer d'un coup de poignet et sentir dans ses reins la secousse vibrante... Ceux qui ne conduisent pas de deux roues ne peuvent pas comprendre mais c'est presque une danse d'amour, un corps à corps qui ne fait plus qu'un quand l'un et l'autre se connaissent intimement. Bon, je vais pas vous faire un dessin mais c'est assez jouissif comme sensation ! yes

    Mais au bout d'une petite heure, alors que j'ai passé Seririt, j'éprouve le besoin de me boire un café. L'Arak de Taruna a encore quelques effets sur moi et il faut que je me réveille un peu plus sinon je n'arriverai pas à Amed en début d'après-midi comme je l'ai prévu. Je m'arrête en tout début de la Baie de Lovina. Le café bien corsé bu, je commande un coca, j'ai vraiment besoin d'une énorme dose de caféine et j'ai si chaud sous ce casque qui pèse un âne mort !

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

    Très vite, je suis abordée par un couple qui est tout étonné de me voir scooter toute seule sur la route. Ils me posent un moulon de questions, les mêmes que d'habitude mais j'y réponds avec plaisir. Ils sont de Lovina et sont tout étonnés de savoir que je ne m'y arrête pas et que je ne m'y suis jamais arrêtée depuis le temps que je viens sur Bali. C'est vrai ça... Pourquoi ne m'y suis-je jamais arrêtée !? Trop de touristes, trop de Resorts de luxe et puis ces excursions pour aller voir les dauphins au large de la baie ne m'attirent pas des masses... pour dire la vérité.

    Quand je reprends la route et que j'arrive dans ce qui semble être le point névralgique de la Baie, je suis abordée par un charmant monsieur en scooter qui m'arrête sur le bord de route. Il me demande si je cherche un hôtel ou une guest... et, comme Ganesh est en train de nous regarder... (un petit autel avec sa statue se trouve juste derrière nous), j'y vois comme un signe et me dit que je devrais m'arrêter à Lovina afin de vraiment savoir à quoi ça ressemble. Oui, que je lui fais, ayant rapidement tranché ma réponse dans ma tête ! Mais je veux quelque chose de bien, de beau et de pas cher que je lui dis en éclatant de rire. Il me répond qu'il a tout ce qu'il me faut ! Elle est pas belle la vie !? Je sais très bien qu'il va toucher sa petite commission dès qu'il va me présenter au proprio de la guest en question qui ne va pas être content mais c'est le jeu des rabatteurs et aujourd'hui, il fait le mien. Ce qu'il me trouve pour 12 € est en effet très joli, très bien situé en presque bord de plage, j'ai même la piscine en sus et le tout, avec petit déjeuner ! Zou ! C'est réglé, je gare Chouchou devant une jolie fresque et vais rester une nuit à Lovina.

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

      

    Je déssangle Pépère, prends possession des lieux et enfile mon maillot. C'est l'heure de midi, je vais aller faire un petit plouf dans cette mer à dauphins.

     

           18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA     18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

     

    A même pas 50 mètres, je tombe sur le bord de mer et une superbe fontaine... à dauphins !

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

     

     

    Ils sont partout ici jusque sur la bouche de toutes les personnes qui m'abordent ! Tous veulent me vendre l'excursion mais comme je repars demain, ils comprennent vite que je ne suis pas une éventuelle cliente et le bouche à oreille faisant son affaire, je ne suis plus embêtée avec ça ! La plage est déserte et le plouf bien agréable ! 

     

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

     

    Petite sea-food salade sur la plage... un régal mais un peu cher... (Ici, il faut rajouter 10% de taxes gouvernementales sur tout !). Et puis, je pars à pied découvrir cette promenade sur la baie pratiquement déserte elle-aussi. Tous les touristes doivent être en mer que je me pense... J'avoue que je suis agréablement surprise ! Petits bateaux comme à Amed, ponton de bois, temples, tout est très calme, très joli, très propre et les masseuses sur la plage sont de vraies bazarettes, pire que moi ! Elles me veulent toutes sous leurs mains mais je résiste parce que je me réserve de trop pour les mains expertes de mes petites collègues d'Amed !

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

     

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

      

    Caché tout au bout de ma promenade, je découvre un temple aux très belles fresques, lui aussi fermé, quel dommage ! Elles sont inhabituelles de scènes pas très tendres, voir guerrières et sanglantes. Les démons y mangent les enfants, les femmes y sont maltraités et cette longue bande dessinée qui entoure tout le temple jure curieusement avec la sérénité qui règne en ce front de mer...

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

     

    Mais je n'ai aucune explication, comme partout ici, rien n'indique au visiteur de passage l'historique des temples. Seul un guide est à même de le faire et je n'en ai pas sous la main...

    Repue, rafraîchie et mon bord de mer visité en long en large et en travers, je prends Chouchou d'Amour pour aller voir côté terre si c'est aussi joli. Un gigantesque et monumental Ganesh (au moins 10 mètres de haut)  me montre la direction, je n'ai qu'à le suivre !

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

     

    Et là, non plus, je ne suis pas déçue ! Rizières, fermettes, un régal de rouler sur ces petites routes où tous les scooters me klaxonnent en signe de joyeux "Hello".

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

     

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

     

    Quand je regagne ma guest en fin d'après-midi, je suis ravie de ma petite halte improvisée. Petit café dans mon nouveau bureau où je fais le tri des nombreuses photos, plouf plouf dans la piscine puisqu'elle est là et que je vais pas la bouder de trop et c'est déjà la fin de cette belle journée...

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

     

    Ne reste plus qu'à assister au coucher de Matahari dans la mer, spectacle soit disant magnifique à Lovina... Et je confirme ! C'est très très beau ! Le ciel s'embrase soudain d'une force qui laisse songeur et qu'est-ce-que je peux songer sur cette plage toujours aussi déserte ! Mais où sont donc passés les touristes !!??? J'espère qu'ils ne sont pas tous à Amed... je n'ai encore rien réservé comme à mon habitude et je prie Ganeshou de m'accorder ma petite cabane habituelle sur la plage de Baba...

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

     

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

     

    La nuit s'installant doucement, un groupe de pécheurs m'invitent à venir les rejoindre sur la plage. 

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

     

    Un Français joue de la guitare, les locaux chantent, on se boit du vin de palme que la franche vérité, c'est pas bon du tout mais je suis polie et en bois quelques gorgées... L'ambiance est à la Bob Marley, cool, zen, simple... lâcher prise et vivre ces instants magiques... Les amoureux profitent de la nuit qui tombe pour se retrouver, tout est sublime, tout est ici délicieusement, Bali si on oublie tous les Resorts de luxe qui nous entourent...

    18 Août - Petite halte non prévue à LOVINA

     

    Quand le collègue Français m'invite à venir rejoindre une copine Balinaise devant un nasi-goreng fait maison, j'accepte volontiers et nous passons ensemble une superbe soirée à discuter de la Vie, de l'Amour et de la Liberté. Tout un programme qui dure jusqu'au bout de la nuit...

     

    « 17 Août - Menjangan beauté perdue... Happy Independance Day !19 Aout- Amed mon paradis où je fais ma Crusoe... »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    11
    Maguy Thomé
    Samedi 20 Août 2016 à 07:14

    Coucou Isa ! Encore un bel épisode, si agréable à lire et si bien écrit ! Bien jolie ta nouvelle guest, et bravo pr la piscine ! Le prix est vraiment top, on ne peut mieux! Merci pr tes magnifiques photos toujours aussi réussies et un temps ma-gni-fique! Bonne continuation, à bientôt chère Isa !

     

    10
    Babar
    Vendredi 19 Août 2016 à 19:16

    Ben oui on aimerait un dessin en danse  et transe avec ton chouchou!!!! car pour nous, les hommes, cette sensation erotique est loin d'exister...au bout de 2 heures on a les alibofis escagasés et que cé rrrriiiiiiiiiien   de le dire !!!!!!!

    9
    MARYSE
    Vendredi 19 Août 2016 à 18:01
    J'imagine combien les adieux avec tes amis ont été plein d'émotion ! ils ont l'air si gentils. Tu as bien fait de t'arrêter à LOVINA - jolie chambre et belle plage sans trop de touristes ! dommage que le Temple soit fermé, j'aurais aimé connaître la signification de ces scènes sanglantes ! Je comprends maintenant pourquoi tu appelles ton scooter "chouchou d'amour" ! - tu me fais rire ! Bonne nuit en attendant la suite de tes aventures ! je t'embrasse BUDDHUSARANAI Maryse
    8
    Vendredi 19 Août 2016 à 17:15

    Comme quoi, l'imprévu offre parfois de belles surprises... Belle journée alors, et belle soirée!

    @ plus tard pour la suite, grosbigbisous Mistouline wink2

    7
    Vendredi 19 Août 2016 à 12:04

    Quel merveilleux endroit et belles rencontres !!! Cela aurait été dommage de ne pas s'y arrêter. Les 4 dernières photos sont tout simplement sublimes.

    Bonne continuation Isa et profite bien de tout, je sais, tu le fais. Bisous à bientôt.

    6
    Vendredi 19 Août 2016 à 10:54

    Coucou,

    Superbe voilà encore une belle ballade et de jolies découvertes accompagnées de sublimes prises de vues.

    Bonne continuation.

    Bisous.

    5
    Nadia - PDB
    Vendredi 19 Août 2016 à 10:41

    Tes récits me donnent envie de faire ma valise et d'aller découvrir tous ces beaux endroits, tâches de savoir l'origine de toutes ces fresques, ça m'intrigue !!! 

    Je te souhaite une belle continuation et continue de nous faire rêver...

    4
    Catherine
    Vendredi 19 Août 2016 à 10:39
    Ça me donne envie de retourner à Lovina. Ma dernière fois en 1984..
    3
    madalouna
    Vendredi 19 Août 2016 à 10:30
    La danse d'amour...
    Un corps à corps qui ne fait plus qu'un qd l'un et l'autre se connaissent intimement...
    C joliement dit et vraiment c k j ressens...surtout en indonésie...
    En France je ny mettrai pas ces mots...trop de fatigués en voiture donk plusss de stres...
    Vivement oktobre !!!
    2
    Danielle
    Vendredi 19 Août 2016 à 10:25
    Superbe reportage sur Lovina où je me rendrai en mai. Je connais pour y être allée deux fois en décembre en fauteuil roulant bien sûr et mon guide chauffeur Gobang y vit ainsi que Lilys qui a monté sa société d'organisation de séjours pour visiteurs handicapés. J'avais vu dans la famille de Gobang comment on fabrique artisanalement l'huile de cocotier. J'étais restée à l'hôtel Rini où la patronne joue du gamelan un pur bonheur ! Gobang est aussi musicien et fait partie d'un orchestre local. J'aime Lovina pour son calme, sa beauté et la gentillesse de ses habitants ! Merci d'avoir réveillé de si bons souvenirs Mistouline ! Si j'avais connu ton itinéraire avant, tu aurais pu rencontrer Linys et Gobang et ils t'auraient montré de jolis endroits. Mais je pense que tu as découvert seule ce qui est à voir. Merci de tes reportages toujours si beaux et vivants ! Bises d'Aix où l'été reste bien chaud, un régal !
    1
    madalouna
    Vendredi 19 Août 2016 à 10:23
    Jamais arrêtée non plus à Lovina....
    Noté pour oktobre...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :