• 13 Juillet - en route pour le Lac Toba

     

    Les journées de transfert c'est toujours galère et elles sont souvent ponctuées d'embrouilles ! Ce coup-ci encore, ça loupe pas. On est pile poil à l'heure à l'arrêt du minibus mais pas de minibus en vue... Normal, on est en Indonésie ! Heureusement, nous sommes en bonne compagnie, on a fait la connaissance d'une baroudeuse dont je tairai l'âge car j'aimerais bien vadouiller comme elle quand j'aurai atteint le nombre de ses années ! Nicole la Lyonnaise, une sorte de mémé Castagne sous un gant de velours ! De suite, on accorde nos violons, entre castagneuses, ça pouvait que le faire ! Le minot, quant à lui, prend son mal en patience, de toutes les façons, y'a que ça à faire !

    30 minutes plus tard, on nous apprend que notre programme payé ne sera plus du tout le même... 'faudra s'arrêter à Médan, la méga ville du coin pour déposer quelqu'un... Bien entendu, on n'est pas d'accord ! La traversée de Médan, c'est trois heures d'embouteillages et de pollution... C'est trois heures en moins pour visiter ce qui est prévu, soit une cascade, le palais d'un sultan et un bateau à prendre !... Je vous passe les détails, comiques, tragiques ou tragiques et comiques mais les trois heures ont les a bien faites ! Nicole, moi, le minot, plus un couple de jeune germaniques. Je vous passe tous les détails croustillants de la prise en otage d'une voiture, de longues négociations par téléphone sur le bord des routes, de course contre la montre pour prendre un bateau que nous ne prendrons finalement pas !

    Malgré tout, avec deux mémés Castagne à bord plus le Germanique qui faisait presque 2 mètres, on a quand même réussi à voir à peu près ce que nous voulions ! Mais quelle épopée de 10 heures sur des routes pas possibles !

    Sur la route, on aperçoit un volcan qui fûme, notre premier volcan en activité visible... ça fait bravement drôle... Penser que cette fumée est la respiration d'un volcan qui somnole...

    Puis soudain, la route s'élève dans la montagne, la température chute brusquement, j'ai même le frisson qui tue ! Après la chaleur étouffante du matin voici la fraicheur de l'après-midi, nous entrons en pays Batak... L'architecture des maisons change du tout au tout, les cornes de boeufs s'élancent dans le ciel tout bleu.

    Faute de palais de sultan, nous nous arrêtons dans un village typique de cette région et les habitants nous invitent chaleureusement à entrer dans leurs maisons. Dans l'une d'entre elles, nous faisons la connaissance de toute une lignée, ils sont huit familles à vivre dans cette maison typique. Incroyable ! Il y fait très sombre, le confort est sommaire mais chacun a sa petite chambre. On se régale à voir la Baba nous faire la visite en bahasia. Les germaniques jouent au foot avec les minots, les femmes nous montrent comment elles font la cuisine, on pourrait rester ici des heures à réapprendre les gestes simples d'une vie que nous avons oubliée... 

                                                    

    Nous arrivons péniblement et tardivement au bord de la caldera d'un ancien volcan effondré sur lui-même et où se niche à présent un lac immense, le Lac Toba.

    Cette caldeira est comme un gros précipice où se jettent tous les cours d'eau, de nombreuses cascades naissent alors, la plus impressionnante étant celle de Sipisopiso... Magnifique !

    On reste muets devant cette nature qui donne le vertige. Au milieu du lac, on aperçoit l'île de Samosir, notre destination. Une île dans une île, une perle dans son écrin. Mais comme nous le préssentions, les trois heures perdues à Médan ne sont pas rattrapées et notre bateau est parti depuis longtemps lorsque nous arrivons à la nuit, au port de Prapat ! 

    Je ne vous raconte pas non plus la nuit désastreuse passée dans un biou-biou mais où nous avons passé une soirée mémorable ! Germaniques et Français ensemble dans la même galère ! Trop bon ! Que de bons souvenirs et la rencontre de nouveaux amis sur le chemin de l'aventure.

      
    « 12 Juillet - Bukit - visite d'un orphelinat14 Juillet - Fête Nationale avec les Bataks »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    6
    Thomé Jacques
    Samedi 11 Janvier 2014 à 17:25

    Epatant! Merci.


     

    5
    Tashi Profil de Tashi
    Samedi 16 Février 2013 à 10:55

    J'adore tes photos mais les coms sont pas tristes non plus...que d'aventures!ahhhhh ça me dirait de partir comme ça, malgré les imprévus possibles...ton fils a bien de la chance que tu l'emmènes comme ça, quels superbes souvenirs ça lui fait!bisouxx

    4
    nessie1
    Vendredi 30 Novembre 2012 à 07:50

    Sublime paysage et oui les rencontres ça c chouettes et ça aide à passer certains moments de galères aussi surtout quand on voyage seule car là avec moi changement de programme = pétage de cable assuré lol comme tu dis les journées de transit c pas le pied du tout c'est tjs une journée de perdu, sauf au mexique où là je ne prenais que les bus de nuit et ça c le top

    3
    Mardi 25 Septembre 2012 à 22:46

    Bonjour Mistouline,

    J'ai parcouru tes photos de ce grand voyage d'Indonésie, je trouve ça énorme ! vous avez du savourer chaque jour passé dans ces merveilleux endroits, le plus dur c'est toujours le retour, mais bon ! il faut penser aux prochaines vacances. A bientôt Jacquesdu33

    2
    Lundi 10 Septembre 2012 à 15:57

    Isabelle, je pense que c'est pour la forme que tu ronchones de louper la visite du palais du sultan, ce que vous avez découvert en lieu et place est beaucoup plus meilleur bon...

     Erwin 

    1
    Mercredi 5 Septembre 2012 à 11:02

    ET VOILÀ ISABELLE, JE REPPRENDS " MON VOYAGE" OU JE L'AVAIS LAISSÉ, QUE DE PÉRIPÉTIES MAIS AUSSI QUE D'ÉVÈVEMENTD INCROYABLES ET MERVEILLEUX, DES DÉCOUVERTES INOUÏES, TOUS CES PEUPLES QUI  VIVENT D'UNE FAÇON PRIMAIRE,  SI ACCUEILLANTS AVEC LES ÉRTANGERS ET  QUI SEMBLENT SI HEUREUX, ET DES AMITIÉS QUE VOUS NOUÉES AVEC VOS COMPAGNONS DE VOYAGE

     

    MERCI ISABELLE DE PARTAGER AVEC NOUS CE VOYAGE MAGIQUE

     

    BISOUS  REBECCA

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :